Le gouvernement du Québec a pris des décisions visant à éviter une surcharge du système hospitalier, mais a omis de protéger suffisamment les aînés des CHSLD. Roxane Borgès Da Silva

La COVID-19 sévit à l’échelle planétaire et affecte plus particulièrement les aînés. Le Québec ne fait pas exception. En date du 16 avril, 32,3 % des cas confirmés et 97,1 % des décès touchent des personnes de 60 ans et plus. On assiste à de nombreuses éclosions de la maladie dans les établissements qui accueillent les personnes âgées les plus vulnérables. Cette situation révèle un véritable drame humain et fait la une de tous les médias. Dans ce contexte, il est important de faire une mise au point sur les conditions de vie des aînés.

Lire le texte dans Options Politiques, 20 avril 2020