REGARDS : Offre d’une bourse pour un stage postdoctoral

Production et Valorisation des connaissances scientifiques sur la gouvernance en développement social.
21 décembre 2023

Voir les détails de la soumission ici

Présentation de l’équipe REGARDS :

La programmation de REGARDS porte sur l’action en réseau, qui est considérée par de nombreux analystes comme la solution la plus adaptée aux problèmes sociaux complexes qui nécessitent une meilleure articulation des relations entre les acteurs concernés. L’équipe étudie les processus relationnels et interactionnels qui font émerger et fonctionner les réseaux intersectoriels à l’échelle locale. Pour de plus amples informations sur l’équipe, voir le site web

Contexte

Le développement social (DS) est une préoccupation pour plusieurs territoires au Québec. L’ensemble des enjeux couverts par le DS est extrêmement large: logement social, itinérance des femmes, violence de rue, etc. La région métropolitaine de Laval, les Laurentides se sont entre autres penchées sur ce sujet en mettant autour de la table des acteurs du milieu municipal, des OBNL, des acteurs régionaux et parfois des citoyen.nes. Certains territoires ont mené des consultations afin de dégager les axes d’une politique, d’autres ont mis sur pied un plan d’action en cours de déploiement, une seconde vague de plans d’action est en réflexion.

Le territoire de Laval s’est notamment doté de plusieurs instances et outils : pour élaborer et mettre en œuvre la politique régionale de développement social (PRDS).

Ces initiatives ont été documentées par le milieu académique, notamment par des membres de l’équipe Regards. Ainsi les données ont été récoltées sur le déploiement d’une gouvernance complexe pour mener à bien un plan en DS, sur la place occupée dans les médias par le sujet du DS, sur les réseaux d’acteurs et leur connexion pour faire vivre le DS sur leur territoire, etc.

Afin de partager et diffuser les connaissances apprises dans les espaces scientifiques et de pratique, une mise en valeur des apprentissages est envisagée. Des publications et présentations sont à développer.

De plus, il est primordial de continuer à produire des connaissances sur la mise en œuvre de modèles régionaux de gouvernance en développement social, en produisant des études longitudinales, qui vont permettre de documenter et d’interpréter l’évolution des pratiques de gouvernance.

Stage proposé

Le stage postdoctoral, supervisé par Prs. N. TouatiG. Divay et P. Smits aura trois composantes :

  • Une poursuite de l’évaluation de la mise en œuvre de la gouvernance de la PRDS. Il s’agirait de documenter le cheminement de la réflexion collective depuis l’automne 2023, les enjeux identifiés par les diverses parties prenantes, la réponse à ces enjeux, l’évolution des pratiques de travail ensemble. Le ou la stagiaire sera appelé.e à participer à une demande de financement auprès d’un organisme subventionnaire durant la 2eme année du stage.
  • Des activités d’accompagnement des parties prenantes, s’intégrant dans les plans en place. Ces activités pourraient prendre diverses formes : la conception et l’animation d’ateliers, la production de matériel pour soutenir la réflexion collective, comme des analyses ciblées sur certains aspects des expériences d’autres régions.
  • Une collaboration dans la diffusion des enseignements tirés de l‘analyse de l’expérience Lavaloise, auprès de deux publics cibles : 1) Les professionnels.es et les gestionnaires des groupes habituellement partenaires du développement régional et local, en mettant en évidence leurs contraintes réciproques et les façons dont ils les ont accordées. 2) Les chercheur.se.s par un ou deux articles académiques qui seront centrés sur les dynamiques partenariales de longue durée. La littérature sur cette dimension est moins abondante que celle qui porte sur des projets plus restreints dans le temps.

Conditions d’admissibilité

Pour être admissible à la bourse postdoctorale, la ou le candidat.e devra avoir déposé sa thèse au plus tard le 31 janvier 2024 ou être diplômé.e depuis au plus trois ans à la date de clôture du présent concours (jusqu’à 6 ans dans le cas de circonstances exceptionnelles), dans un domaine de sciences sociales pertinent.

Pour soumettre sa candidature

La soumission d’une candidature doit inclure les documents suivants :

  1. une lettre de motivation (si le doctorat a été obtenu depuis plus de trois ans en raison de circonstances exceptionnelles, inclure une justification)
  2. une copie du diplôme de doctorat ou une preuve du dépôt de la thèse si disponible
  3. un curriculum vitae
  4. une copie d’une publication récente si disponible (ou le chapitre discussion de la thèse de doctorat)
  5. deux lettres de recommandation, dont une du directeur de thèse ou d’un membre du jury
  6. un CV
  7. le relevé de notes au doctorat

Les dossiers seront évalués en Février 2024 par un comité de chercheurs.es et praticiens.es et les candidats présélectionnés seront rencontrés en entrevue. Les propositions seront évaluées en fonction de la qualité du dossier et de sa correspondance avec les objectifs et les critères d’admissibilité du programme. Les demandes doivent être soumises en un seul document PDF au plus tard le 31 janvier 2024 à 17 h, par courriel: regards@enap.ca