ACFAS 2022 – Appel à propositions – La mise en oeuvre des droits en santé mentale : entre contraintes, soutien et transformation des pratiques

Date limite pour envoyer votre proposition - 10 février 2022
Janvier 2022

Les récentes orientations de l’Organisation mondiale de la santé (2021) font état de violations persistantes des droits humains en santé mentale, s’exprimant par le maintien du recours à la coercition comme traitement et de difficultés chroniques d’accès aux services offerts en communauté. Le recours à la coercition, fortement enchevêtré à la culture d’intervention psychiatrique, tend également à s’étendre au champ social. L’utilisation grandissante de procédures médico-légales autorisant l’hospitalisation et le traitement involontaires (Lebenbaum et al., 2018; Sashidharan, Mezzina & Puras, 2019), tout comme le recours aux tribunaux spécialisés en santé mentale, constituent les exemples contemporains les plus évidents d’une tendance lourde à la judiciarisation des pratiques d’intervention ciblant les personnes vivant avec un problème de santé mentale.

Dans ce contexte, les enjeux d’accès à la justice en santé mentale soulèvent plusieurs questions : (1) De quelle justice est-il question lorsqu’il est question de la reconnaissance des droits humains en santé mentale ? (2) Quelles stratégies peuvent mettre fin à la violation et promouvoir la reconnaissance des droits humains en santé mentale ? Ces questions seront au coeur de ce colloque et seront abordées selon une perspective pluraliste, interdisciplinaire et intersectorielle. Le comité organisateur invite les chercheur-e-s, étudiant-e-s, intervenant-e-s et personnes concernées qui sont intéressé-e-s ou interpellé-e-s par ces questions à soumettre une proposition de communication.

Les propositions ciblant les questions de droits et de justice en santé mentale sont les bienvenues. Les propositions peuvent, par exemple, aborder : les enjeux systémiques et structurels contribuant aux difficultés de mise en oeuvre des droits humains en santé mentale, les pratiques et les contextes d’intervention associés, les stratégies de soutien et d’accompagnement favorables à la reconnaissance des droits humains, le vécu et les savoirs expérientiels des personnes concernées, les enjeux de la recherche sociale portant sur la reconnaissance des droits et l’accès à la justice en santé mentale. Ces exemples ne sont pas exhaustifs et toutes les propositions en lien avec la thématique de ce colloque seront considérées par le comité organisateur.


Cet évènement se tiendra lors de la journée du mercredi 11 mai 2022 dans le cadre des activités du 89e congrès de l’ACFAS (Université Laval, Québec). Ce colloque sera composé de différentes communications orales d’une durée de 20 minutes chacune. Les propositions soumises doivent respecter le format suivant :

  • Les propositions doivent être associées au thème et aux questions du colloque
  • Le titre doit compter maximum 180 caractères (espaces comprises)
  • Le résumé doit compter au maximum 1 500 caractères (espaces comprises)
  • Inclure le nom, l’affiliation et le courriel des participants ou auteurs.

Les propositions doivent être acheminées par courriel au comité organisateur à l’adresse suivante avant le 10 février 2022 à acfas401@gmail.com

Organisateurs

Information sur le site de l'ACFAS

Pierre Pariseau-Legault

Professeur, département des sciences infirmières, Université du Québec en Outaouais