École d’été ARIMA – Orchestrer l’action intersectorielle

Formation de 5 jours (30 heures) destinée à des professionnel.les qui pilotent ou qui accompagnent les tables et projets intersectoriels
30 et 31 mai | 13, 14 et 15 juin 2022, de 9h à 16h
Université de Montréal - Pavillon Lionel-Groulx, 3150, rue Jean-Brillant
Carrefour des arts et des sciences, local C-3061

Pour qui ?

  • Coordonnateurs.trices de tables de concertation de toutes sortes, agent.es de développement social municipaux, organisateurs.trices communautaires, chercheur.es, etc.

Objectifs

  • Outiller les acteurs.trices pour la mise en œuvre de l’action intersectorielle et en partenariat.
  • Permettre à ces acteurs.trices de changement de partager leurs connaissances, expertises et expériences.
  • Conscientiser sur les marges de manœuvre possibles dans le contexte actuel.

Sommaire

Cette formation accompagnera des étudiants et des professionnels dans le développement des connaissances et des compétences nécessaires pour concevoir, démarrer et accompagner ou piloter efficacement des tables et des projets d’action intersectorielle. Il permettra d’intégrer des outils théoriques et conceptuels pour bien saisir et analyser les contextes et les enjeux de l’action intersectorielle, comprenant, par exemple, la complexité, les logiques institutionnelles, les champs stratégiques, les réseaux émergeants et mandatés et la théorie de l’acteur-réseau. Il favorisera la maîtrise des compétences, entre autres dans l’analyse des contextes socio-politiques, le travail relationnel et la « traduction », le leadership partagé, la mobilisation des acteurs organisationnels et des citoyens, l’identification des retombées et l’évaluation des effets transitoires, etc. À la fin du cours, les participants seront équipés pour assumer le pilotage d’une table de concertation intersectorielle ou d’un projet intersectoriel avec confiance et une meilleure chance de réussir – et de pouvoir le démontrer.

Le cours se déroulera sur cinq jours à temps plein. Les journées sont divisées en unités théoriques et pratiques autour des thèmes donnés. La deuxième journée de l’école, obligatoire pour les étudiants voulant une reconnaissance des crédits universitaire, mais facultative pour les professionnels, abordera les théories de l’action intersectorielle de façon plus intensive. Diverses activités pédagogiques sont prévues à chaque jour afin d’assurer le transfert et l’appropriation des connaissances théoriques, l’expérimentation des outils pratiques et l’acquisition des compétences pertinentes. Elles comprennent :

  • Exposés magistraux pour la matière théorique
  • Apprentissage par les pairs (échanges orientés)
  • Entraînement et pratique à l’utilisation d’outils ciblés (ateliers animés)
  • Apprentissage par problème ou étude de cas (laboratoires menés en groupe)
  • Simulations (jeux de rôles, reconstitutions de situations pertinentes, etc.)
  • Application des apprentissages à des situations réelles (laboratoires individuels sur un projet ou une expérience en cours ou passée, pour les professionnels).

Formateurs et formatrices : Deena White, Denis Bourque, Angèle Bilodeau, Alain Meunier, Lara Maillet, André-Anne Parent, Sonia Racine, Julie Richard, Lucie Morin et Isabelle Ruelland

Programmation

Jour 1

  • L’action intersectorielle – à quoi sert-elle? 
  • Les modalités de l’action intersectorielle
  • « Ce que je sais déjà de l’action intersectorielle » 

Jour 2

  • Saisir la complexité 
  • L’hyperconcertation
  • Réseaux résilients

Jour 3

  • Analyser le contexte sociopolitique
  • Définir le défi commun (dans un contexte d’asymétrie) 
  • Identifier, coordonner et mobiliser les acteurs 
  • La participation citoyenne

Jour 4

  • Le travail relationnel 
  • Accompagner, délibérer et ajuster

Jour 5

  • Identifier les effets transitoires
  • Ce qu’il faudrait retenir 
Information sur la formation et l' inscription