En attendant la deuxième vague

Philippe Teisceira-Lessard, La Presse
31 juillet 2020

« La réforme Barrette a implanté un système de structures et de gouvernance très complexe qui a miné la Santé publique. […] La directrice de santé publique de Montréal est imputable de la santé de tous les Montréalais, mais n’a aucun pouvoir sur les ressources humaines, a-t-elle continué. C’est incohérent. Ça ne marche pas. »

Lire l'article dans La Presse

Roxane Borgès Da Silva

Professeure, département de gestion, d’évaluation et de politique de la santé, École de santé publique, Université de Montréal