Projet de recherche

Comment articuler le « sens » et la « mesure » dans les pratiques et la gestion des interventions de proximité en CISSS et CIUSSS? (en collaboration avec l’Université de Sherbrooke)

Michèle Clément, Chantal Doré, Denis Bourque, Suzanne Garon, Shelley-Rose Hyppolite, Bernard-Simon Leclerc, Lara Maillet, Paul Morin ( Les espaces d’innovation démocratique de réseaux locaux de santé mentale, 2019-2021)

Les défis et les problèmes auxquels les milieux défavorisés font face sont complexes et diversfiés alors que les services institutionnels peinent à les rejoindre. Les interventions sont compartimentées entre des services clientèles et il existe peu d’intégration entre ces secteurs. Par ailleurs, on observe le développement d’intervention de proximité (IP) novatrices visant à rapprocher les services sociaux de première ligne des CISSS/CIUSSS de la population.

Ces interventions se définissent par une territorialisation des services, où les intervenants œuvrent dans les milieux de vie des populations. Bien que les effets des IP soient reconnus et évalués, il reste qu’à notre connaissance aucune recherche n’a examiné les tensions qui existent entre les pratiques d’intervention et les modalités de gestion.  

Objectifs

Cette recherche évaluative développementale vise à

  1. Identifier et décrire les tensions entre la reddition de compte rattachée aux services sociaux et de santé et les pratiques en intervention de proximité;
  2. Développer ou adapter en milieu de pratique des outils de gestion en matière de qualité des pratiques en IP dans une approche de coconstruction impliquant gestionnaires, intervenants, chercheurs, personnes usagères, partenaires et représentants du MSSS dans la perspective d’articuler le « sens » et la « mesure »; et
  3. Évaluer la pertinence des outils de gestion.

La recherche contribuera aux pratiques en matière de reddition de comptes dans l’IP. Elle fournira les connaissances et les outils nécessaires afin de générer des changements pratiques et conceptuels dans la reddition de compte tant au plan de l’intervention que de la gestion des pratiques en réalisant des outils concrets et évalués pour les intervenants et les gestionnaires.

Denis Bourque

Professeur, Département de travail social, Université du Québec en Outaouais

Lara * Ancien membre Maillet

Professeure, Gestion des services de santé et sociaux, ENAP, Montréal, Canada

Bernard-Simon Leclerc

Professeur, Département de médecine sociale et préventive, UdeM, Institut universitaire de gériatrie de Montréal