Une surmortalité importante pendant le pic de la COVID-19 au Québec

Henri Ouellette, Journal Métro
Juin 2020

L’ensemble des données de mortalité, dont celles de Statistique Canada et de l’ISQ, seront analysées au cours des prochaines semaines par des équipes de recherche. Ces chiffres pourraient éventuellement permettre «de mieux se préparer pour la deuxième vague», dit l’experte, qui affirme que l’enjeu principal est de ne pas répéter les mêmes erreurs.

«On voit que la majorité des décès sont survenus dans les CHSLD. On a déplacé le nombre de morts sur une période beaucoup plus courte qu’à l’habitude dans ces établissements. Ça va être intéressant de voir s’il y aura moins de décès, au sortir de la crise, dans le réseau de la santé», envisage Mme Da Silva.

Roxane Borgès Da Silva

Professeure, département de gestion, d’évaluation et de politique de la santé, École de santé publique, Université de Montréal