Indicateurs de soins palliatifs :  mise à jour des résultats pour la population adulte Québec (2002-2016)

Surveillance des maladies chroniques – numéro 37
12 avril 2021

Principaux constats de l’étude

  • Au cours de la période 2002-2016, le nombre de personnes susceptibles de bénéficier de soins palliatifs est en augmentation au Québec.
  • Les pourcentages de décès à domicile ont légèrement augmenté entre 2002 et 2016, mais demeurent en deçà de 10 %.
  • Le pourcentage de décès dans les centres hospitaliers de soins de généraux et spécialisés (CHSGS) est en diminution, mais ces centres demeurent le lieu de décès le plus fréquent en 2016.
  • Parmi les personnes décédées au cours d’une hospitalisation, un pourcentage grandissant de patients a séjourné dans un service de soins palliatifs ou a reçu au moins une consultation en soins palliatifs lors de cette hospitalisation. Ce pourcentage est passé de 30,5 % en 2002 à 61,9 % en 2016.
  • L’utilisation des urgences est demeurée constante au cours de la période où 4 personnes susceptibles de bénéficier de soins palliatifs sur 10 ont visité l’urgence au moins une fois au cours des deux dernières semaines de vie.
  • Parmi les personnes susceptibles de bénéficier de soins palliatifs qui ont eu une visite à l’urgence le jour de leur décès, près de 25 % ont eu des actes de réanimation.
  • Une personne susceptible de bénéficier de soins palliatifs sur 10 a visité les soins intensifs dans le dernier mois de vie.
  • Malgré une diminution des décès dans les CHSGS, le repérage précoce des personnes susceptibles de bénéficier des soins palliatifs demeure un défi, surtout pour les personnes décédées de maladies autres que le cancer, limitant l’accès aux soins palliatifs

Lire le rapport

Émilie Allard

Professeure adjointe, Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal