Réseaux intersectoriels locaux et transformations institutionnelles : comment les acteurs locaux peuvent-ils promouvoir les innovations sociales ?

Projet de recherche de André-Anne Parent, avec la collaboration de Denis Bourque, Yves Couturier, Jeffrey Masuda, Sébastien Savard, Nassera Touati et Deena White (Financement InterActions et Équipe REGARDS, 2020)
Juin 2020

En réaction au contexte de pandémie mondiale que nous vivons actuellement, un volet en lien avec la COVID-19 a été ajouté au projet de recherche Local intersectoral networks and institutional transformations: how can local actors promote social innovations?

Le contexte unique de la pandémie perturbe le fonctionnement général de la société incluant celui des réseaux intersectoriels locaux (RIL) en modifiant leurs activités régulières ainsi que les interactions entre les acteurs. Cependant, cette situation extraordinaire permet à certains milieux de se distinguer sur le plan de l’action intersectorielle, notamment par la mise en place de cellules de crise locales. Voilà une occasion unique pour comprendre comment un événement singulier, comme une pandémie, perturbe les interactions et génère de l’innovation au sein de cinq RIL (Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville, le Bruce Grey Poverty Task Force; le REACH Council for Safe Communities; le comité Ensemble Développons la Côte et finalement, une table en persévérance scolaire à Laval), tous confrontés au même phénomène, au même moment.

Les questions étudiées sont : 1) est-ce que la pandémie a eu les mêmes répercussions dans les cinq RIL?; 2) quels acteurs et quelles stratégies ont été mobilisées par les RIL dans le contexte de pandémie?; 3) est-ce que le contexte de crise a provoqué « l’inertie collaborative » ou est-ce qu’il a été un vecteur de mobilisation et d’action facilitant l’alignement des intérêts et le désir d’agir ensemble des acteurs?; 4) est-ce que les modes de fonctionnement adoptés par les RIL ont permis d’atteindre les objectifs collectifs fixés?; 5) est-ce que les RIL ont modifié leurs missions ou leurs plans d’action afin de s’adapter aux besoins émergeant du contexte de crise?

André-Anne Parent

Professeure, École de travail social, Université de Montréal

Yves Couturier

Professeur, École de travail social, Université de Sherbrooke

Nassera Touati

Professeure agrégée, École nationale d’administration publique

Deena White

Professeure, Département de sociologie, Université de Montréal