Projet de recherche

Aire ouverte. Place aux jeunes pour changer notre regard, briser les obstacles et créer ensemble. Projet de démonstration RSIJ du CIUSSS du Nord-de-l’Île de Montréal

L. Rodriguez del Barrio, A.A. Baki, M.-J. Blain, R. Borgès Da Silva, R. Caron, I. Courcy, V. Dumez, T. Esposito, R. Godbout, E. O. L. Lee, S. Iyer, B.-S. Leclerc, A.-A. Parent, M.-L. Poirel, Nassera Touati​​​​​​​, K. Truchon, F. Saillant, L. Nadeau, J.-F. Pelletier, I. Ruelland (MSSS, FRQ, Fondation Graham Boeckh, 2018-2021)

Les services publics comme ceux de la santé et des services sociaux ont parfois de la difficulté à rejoindre les jeunes et on pourrait penser qu’ils ne sont pas organisés pour fonctionner avec leur réalité et la grande variété de difficultés qu’ils peuvent vivre : la discrimination, l’intimidation, l’immigration, des conditions de vie difficiles, des problèmes d’apprentissage, de santé physique ou mentale, handicaps, etc.

Pour ce projet, nous voulons aller au-delà de ce qui se fait déjà: nous proposons un changement culturel majeur. Nous voulons développer un réseau de service tout inclus pour les jeunes, mais qui serait construit AVEC eux, le projet s’appelle AIRE OUVERTE, un réseau où tous les points de contacts peuvent recevoir le jeune, peu importe le problème qu’il vit.

Les professionnels provenant de plusieurs disciplines et établissements de la santé et des services sociaux et ceux qui travaillent dans le communautaire dans le nord de la ville de Montréal veulent développer, mettre sur pied et évaluer AIRE OUVERTE, et ce en collaboration continue avec les jeunes du territoire et leur entourage. Finalement, quand le projet sera bien en marche, que nous l’aurons évalué et aurons amélioré tous les détails, nous voulons étendre le projet à la grandeur du Québec. Pour cela, nous devons mieux connaitre la perspective des jeunes et de leur entourage, surtout par rapport à leur relation avec les services publics et les autres services communautaires.

Une fois mis sur pied, le réseau AIRE OUVERTE pourra accueillir les jeunes, peu importe leur problème, peu importe la personne à qui ils en parlent. Ainsi, de moins en moins de jeunes glisseront entre les mailles du filet de sécurité que la province, le réseau de la santé et des services sociaux et le milieu communautaire tendent pour aider et protéger sa jeunesse, son futur.

Lourdes Rodriguez del Barrio

Directrice scientifique, Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions, CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal

Marie-Jeanne Blain

Professeure associée, département de travail social, Université de Montréal

Roxane Borgès Da Silva

Professeure, département de gestion, d’évaluation et de politique de la santé, École de santé publique, Université de Montréal

Isabelle Courcy

Chercheuse bousière, CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal

Bernard-Simon Leclerc

Professeur, Département de médecine sociale et préventive, UdeM, Institut universitaire de gériatrie de Montréal

André-Anne Parent

Professeure, École de travail social, Université de Montréal

Marie-Laurence Poirel

Professeure agrégée, École de travail social, Université de Montréal

Nassera Touati

Professeure agrégée, École nationale d’administration publique

Jean-François Pelletier

Professeur sous octroi adjoint, Faculté de médecine, Département de psychiatrie et d’addictologie

Roxane Caron

Professeure adjointe, École de travail social, Université de Montréal

Isabelle Ruelland

Chercheuse, CIUSSS Nord-de-l'Île-de-Montréal