Regards croisés sur l’utilisation des services et les besoins des usagers

Insécurité alimentaire et développement social collaboratif à Salaberry-de-Valleyfield
Juin 2020

Ce rapport et les suivants ont été produits à partir des données d’une vaste recherche-action portant sur l’insécurité alimentaire et le développement social collaboratif réalisée entre mai 2013 et juillet 2015 sur le territoire de Salaberry-de-Valleyfield. La présente section documente l’expérience de recherche d’aide et les besoins rapportés des usagers d’un service d’aide
alimentaire ainsi que les besoins normés, c’est-à-dire les besoins définis par les professionnels des services.

Bernard-Simon Leclerc

Professeur, Département de médecine sociale et préventive, UdeM, Institut universitaire de gériatrie de Montréal

Yves Couturier

Professeur, École de travail social, Université de Sherbrooke

Le projet de recherche « De l’insécurité alimentaire au développement social collaboratif : Étude de cas multiples sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Ouest » (2012-2018) visait à répondre aux préoccupations des membres de la Table en sécurité alimentaire du Suroît, quant à la complémentarité et à l’efficacité des services offerts, face à l’augmentation du nombre de demandes d’aide. L’équipe de recherche, menée par Bernard-Simon Leclerc, rassemblait des intervenant.e.s, directeurs.trices d’organismes communautaires, profesionnel.le.s, chercheur.e.s et étudinat.e.s. Ces derniers ont préparé une trousse pratique et des rapports de recherche  pour aider les actrices et les acteurs du réseau à développer une vision commune des stratégies d’intervention. Le projet a bénéficié d’un financement du partenariat ARIMA.